DECOUVRIR

Voici la nouvelle version bilingue du site "Le cercle des poupées disparues" qui désormais va exclusivement Ötre consacré aux poupées folkloriques. Ce désign plus sobre mais plus dans "l‘air du temps" ne devrait pas trop désorienter les fidèles visiteurs. L‘allègement considérable du code source avec une meilleure adaptation aux techniques du Web devrait accélérer le chargement des pages. Pour ceux qui le découvrent ce site, j‘indique que vous pouvez voir ici quelques 2000 poupées folkloriques provenant autant de France que d‘autres pays du Monde.

EN LIGNE

PRESENTATION

Née à Die dans la Drôme (France), le 24 Février 1975, j‘ai de fait vécu mes premières années dans les montagnes ensoleillées du Diois. De ce décor il me reste encore quelques souvenirs épars, la cité de Die avec ses vieilles maisons, ses rues étroites, les paysages de montagne...

Hasard du destin, je me retrouve en Basse Normandie, à Cherbourg où j‘ai séjourné plusieurs années. Je garde davantage de souvenirs avec la mer, le port, les bateaux, les rues piétonnes du centre-ville. J‘ai encore dans ma tÖte ce ciel gris et les pluies abondantes qui avec le vent cinglaient le visage...

C‘est enfin en Ile de France où ma position s‘est stabilisée, d‘abord à Paris dans un quartier recherché et agréable où j‘ai passé cinq années entre l‘école primaire et les premières années de lycée. De la capitale je ne m‘en suis jamais vraiment éloignée car après une migration en banlieue pour terminer ma scolarité j‘y suis revenue pour y faire des études universitaires.

Cet itinéraire a jalonné ma jeunesse et j‘ai finalement posé mes valises en Ile de France où je travaille...

ACCUEIL

Chers visiteurs

Je vous souhaite la bienvenue sur mon site web bilingue (français - anglais). Comme vous pouvez le voir, je suis collectionneuse de poupées folkloriques.

Dans les années 80, elles avaient toute leur place dans les présentoirs des magasins de souvenirs de nos provinces. Elles étaient en plastique moulé avec un habillage confectionné en grande série. Depuis ces articles ne semblent plus faire recette et disparaissent progressivement des étalages.

Depuis toute jeune, je ne manque pas de conserver au mieux mes quelques poupées souvenirs rapportées de lieux de vacances ou de voyages en veillant de ne pas laisser altérer les couleurs et les tissus. Un semblant de collection prend forme pendant mon adolescence et l‘améliore occasionellement. La diversité des costumes dont le perfectionisme me fascine fait naître en moi une passion qui ne fait que grandir.

Vers la fin du XX° siècle, alors que j‘entre dans la vie professionnelle, l‘apparition et la démocratisation de l‘Internet est pour moi une aubaine. Désormais, ces "mignonettes" deviennent plus aisément accessibles. En outre, mon métier me permettant de voyager facilement, j‘en profite pour tenter de découvrir l‘originalité dont je rÖve. Cependant, avant de passer à la vitesse supérieure, je dois chercher à m‘informer sur les origines des poupées et les costumes traditionnels, notamment dans les documentations touristiques souvent, hélas en langue du pays. A défaut d‘une bibliographie en français, quelques livres provenant des Etats-Unis constituent actuellement un support incontournable. Je m‘oriente peu à peu vers les poupées vintage quelque soit la provenance. Elles sont si belles et authentiques !...Leurs vÖtements, fruit d‘un artisanat soigné leurs donnent un cachet particulier. La grande époque du celluloïd adapté pour les moulages a précédé celle du plastique jusqu‘aux années 60. Ces poupées anciennes sont d‘autant plus attachantes que chacune d‘elle nous cache sa propre histoire.

Dans cette période, le phénomène des brocantes et vide-greniers qui incite chacun à se séparer d‘objets de toutes sortes explose un peu partout sur le territoire et je m‘y rends souvent espérant y découvrir la "perle rare". Mais ce n‘est pas facile et rentre quelquefois déçue... Les pages Web, les enchères, les annonces élargissent les possibilités d‘acquisition mais permettent aussi de découvrir d‘autres collectionneurs ou parfois de récupérer un peu d‘informations. Dans cette nouvelle ère de la communication il semble plus facile de cibler ce que l‘on recherche fut-ce de le débusquer à l‘autre du bout du Monde ! Mais le beau est généralement onéreux.

La passion et le savoir ne valent qu‘en effet s‘ils sont partagés... J‘ai donc décidé à mon tour en 2005 de créer un site Internet qui, dans sa version primitive affiche quelques 180 poupées. Pour présenter une vitrine assortie d‘une documentation, il faut nécessairement en établir l‘inventaire, réaliser les photographies, effectuer les recherches documentaires et transcrire les encarts avant la mise en ligne. Cette démarche me permets alors de m‘ouvrir sur le Monde et de lier quelques contacts qui me confortent toujours dans mon hobby. Depuis je ne cesse d‘améliorer ma collection qui approche à ce jour quelques 2000 poupées.

Par ailleurs, je ne manque pas de visiter la moindre exposition qui peut se présenter. Au regard de certaines collections, la mienne peut paraître modeste mais elle continue avec le temps. Peut-Ötre un jour vais-je avoir le plaisir de participer aussi à ma propre exposition ? En attendant j‘ose espérer vous faire voyager agréablement dans l‘univers fabuleux des poupées folkloriques.

Bonne visite.

Le 25/07/2013

S.G.